Collections : Accueil - HORS COLLECTION

WALTON Isaac  

Le parfait pêcheur à la ligne

ou le divertissement du contemplatif

2-84137-194-8 - Année : 2006 - 288 Pages - 20 €
(1ère édition 1987)
COMMANDE


Pendant cinq jours, Piscator et son disciple, Venator, cheminent le long de la Lea. Ils traitent de la pêche à la ligne et des poissons, et de la vie. Ainsi nous dit Walton, «aucune vie n’est aussi heureuse et joyeuse que celle du pêcheur à la ligne qui sait se gouverner ; car, au moment où l’avocat est écrasé par les affaires et l’homme d’État traîne ou dénoue des intrigues, c’est alors que nous, les pêcheurs à la ligne, nous asseyons sur les massifs printaniers, nous entendons chanter les oiseaux et nous nous appartenons en une quiétude aussi profonde que celle de ces courants argentés, silencieux, que nous voyons glisser calmement à nos côtés. En vérité, mon cher disciple, nous pouvons dire de la pêche à la ligne ce que le docteur Boteler disait des fraises que Dieu eût pu faire des fruits plus savoureux, mais que sans doute Dieu ne les avait jamais faits; et ainsi, si je peux en être juge, jamais Dieu ne fit un loisir plus tranquille, plus paisible, ni plus innocent que la pêche à la ligne.»
En un loisir aussi tranquille, aussi paisible et aussi innocent, contemplant le bouchon au milieu de l’eau, ou l’eau autour du bouchon, le pêcheur devient contemplatif et doux.