Collections : Accueil - Hors collection religion

LE BRUN Jacques  

Le Christ imaginaire au XVIIe siècle

2-84137-384-0 - Année : 2020 - 224 Pages - Non Disponible

A paraître le 22 octobre

COMMANDE


Ce livre n’est pas consacré à la présentation de la théologie, de la spiritualité, de l’iconographie de Jésus-Christ au xviie siècle, domaines déjà étudiés par d’importants travaux. Il s’attache à des figures qui peuvent paraître marginales, récits apocryphes encore objets de croyance à l’époque classique, dévotions anciennes ou nouvelles au corps physique du Christ, cœur, plaies, traces visibles, amplification des sobres témoignages évangéliques sur l’Enfance de Jésus. Ces représentations, textes ou images, ont pu être à l’origine de dévotions de grande diffusion ou être tombées en discrédit ; elles sont des témoignages importants sur la pensée et les affects des fidèles, individus ou groupes, érudits ou simples, et ne peuvent être considérées sous la catégorie vague et condescendante de religion populaire ou de superstition. Ces permanences ne doivent cependant masquer de profondes mutations qui s’annoncent, se manifestant, souterrainement ou déjà ouvertement à la fin du siècle.

Jacques Le Brun (1931-2020), directeur d’études honoraire à la section des Sciences religieuses de l’École pratique des hautes études et membre de l’École de psychanalyse Sigmund Freud,  a consacré de nombreux travaux à la spiritualité du xviie siècle. Il est notamment l’auteur de Le pur amour de Platon à Lacan et Dieu un pur rien. Angelus Silesius. Poésie, métaphysique et mystique, aux éditions du Seuil (2004 et 2019).



[Note de l’éditeur : Jacques Le Brun est décédé le 6 avril 2020, laissant son manuscrit prêt pour l’édition, sauf les illustrations : il avait préparé un dossier iconographique, à partir de gravures tirées d’ouvrages de sa riche bibliothèque, mais n’a pas eu le temps d’opérer un choix définitif. Nous avons décidé d’en reproduire l’intégralité, renvoyant aux pages où sont mentionnés ces documents. Ces illustrations remplacent l’iconographie originale du chapitre repris de l’Histoire de l’enfance (chapitre I), complètent celles de la première publication du chapitre III et ajoutent une illustration nouvelle chapitre VI. Elles sont regroupées à la fin des chapitres concernés. La révision finale de l’ouvrage a été assurée par Pierre Antoine Fabre et François Trémolières]


Introduction

Chapitre I. La dévotion à l’Enfant-Jésus au xviie siècle 
Les origines
Le Carmel
Bérulle
Le Carmel bérullien
Autres courants de dévotion
L’Enfant et la Passion
Mme Guyon

Chapitre II. « Jésus-Christ n’a jamais ri. » Analyse d’un raisonnement théologique 

Chapitre III. Esthétique et christologie au xviie siècle 
Programmes iconographiques
Les textes de Tertullien
Une esthétique classique ?
Le débat hors de France
Vers le xviiie siècle

Chapitre IV. Le Christ imaginaire du xviie siècle
Jésus-Christ et Abgar
Les suaires
La Véronique
Les descriptions

Chapitre V. Politique et spiritualité : la dévotion au Sacré-Cœur à l’époque moderne

Chapitre VI. Une lecture historique des écrits de Marguerite-Marie Alacoque 

Chapitre VII. La scène de l’interprétation. La scène évangélique des Pèlerins d’Emmaüs 

Chapitre VIII. Mystique et christologie à la fin du xviie siècle 
Un débat christologique avant la querelle du pur amour
L’Humanité du Christ et l’oraison
Le grand législateur

Index des noms de personnes 
Origine des chapitres