Collections : Accueil - HISTOIRE - Horos

DESCLOS Marie-Laurence  

Les dialogues de Platon

Entre tragédie, comédie et drame satyrique

2-84137-366-6 - Année : 2020 - 400 Pages - Non Disponible

Parution le 3 septembre 2020
COMMANDE


Il ne s’agira pas dans ce volume de s’interroger, après tant d’autres, sur le rapport que Platon entretenait avec la « poésie », mais bien plutôt d’analyser, dans les Dialogues, la manière dont il s’empare de ces contenus que j’appellerais volontiers allochtones : fables, tragédies, comédies et drames satyriques. On ne se limitera pas aux citations entendues au sens strict, mais on s’intéressera à la manière dont ces compositions poétiques sont re-composées ou, pour le dire avec les mots de l’Étranger d’Athènes dans les Lois, sur-rythmées. Ce qui conduira également à repenser le rapport, prétendument exclusif, du personnage-Socrate à Apollon pour rendre aussi la place qu’il mérite à Dionysos, dont l’importance quantitative dans le corpus platonicien parle d’elle-même. À Dionysos, mais également à l’aulos qui donne aux discours socratiques toute leur force persuasive. Se dessinera ainsi l’image paradoxale d’un bacchant apollinien transformé en échanson dont la Cité a besoin pour être, comme le vin, bien mélangée.


Avant-propos 

I
« Accommoder selon un nouveau rythme » (Lois, vii, 802 b)
I – De la poétique à l’aulétique 
II – De l’aulétique à la politique, ou comment enchanter la Cité 

II
Platon iconologue : « fabriquer en paroles de belles images »
I – Une image peut-elle être « en vue du vrai » ? 
1. Du Démiurge au démiurge 
2. L’emploi du μίμημα avant Platon 
3. De la tragédie à la philosophie : le μίμημα platonicien 
4. Copie fidèle ou simulacre artificieux ? 
5. Illusionnisme ou « indication » ? 
6. De l’œil à l’oreille 

II – Lorsque Socrate se fait fabuliste. Enchanter pour philosopher 
1. Socrate narrateur de fable dans l’Alcibiade Majeur 
2. Socrate maker of fables dans le Phédon 
 

III
Platon mythopoïète : « c’est au même homme qu’il convient de savoir composer des tragédies et des comédies »
I – Socrate bacchant ou la philosophie comme tragi-comédie 
1. Apollon vs Dionysos 
2. Socrate un bacchant apollinien ? 
3. Socrate comique versus Socrate tragique 
4. Socrate entre silènes et satyres 
5. Le rire du philosophe : de l’utilité de la comédie 

II – La tragédie à l’épreuve des « transmutations » d’un « poète-alchimiste » 
1. Le Chœur de Dionysos : du banquet au théâtre 
2. De l’Orestie aux Lois : le Conseil « nocturne »
3. La Cité comme un cratère et le poète-échanson 


IV
Conclusion : Le sens du son : pour une brève histoire de l’avenir


Index thématique 
Index de noms : les Anciens et les Modernes 
Index des mots grecs 
Index des passages cités 
Bibliographie