Collections : Accueil - HISTOIRE - Horos

GANGLOFF Anne et MAIRE Brigitte [éds.]  

La santé du Prince

Corps, vertus et politique dans l’Antiquité romaine

2-84137-365-9 - Année : 2020 - 276 Pages - Non Disponible

À paraître le 9 juin 2020
COMMANDE


Le pouvoir rend-il fou? Cette question – toujours d’actualité dans les médias – a été appliquée au monde romain par les savants du xixe siècle, qui se sont passionnés pour la psychopathologie des Césars au point de forger un mot, la «césarite», pour désigner la folie liée à l’exercice du pouvoir, qui aurait caractérisé des empereurs comme Caligula, Néron ou Domitien. Si cette thèse des «césars fous» a été contestée depuis par les historiens, nombreux sont ceux qui ont pris le risque d’établir des diagnostics médicaux rétrospectifs. Confrontant pour la première fois les points de vue d’historiens et de spécialistes de la médecine, ce livre entend démontrer toute la complexité et l’ambiguïté du discours antique sur la santé du prince, à partir de nouveaux questionnements.


Anne Gangloff

Introduction: Folie, maladies et santé des «Césars» 


Stanis Perez 

Qu’est-ce que la biohistoire politique? Retour sur un nouvel outil historiographique


La santé du prince, 

objet d’inquiétudes et de soins


David Langslow

Letters to the Prince Concerning Health: Stylistic and Rhetorical Aspects


Alessia Guardasole 

Épeler pour soigner le prince: témoignages sur les traités hologrammatiques à l’époque impériale 


Anne Gangloff

Le souci de la santé du prince, d’Auguste aux Sévères 


Patricia Gaillard-Seux

Hygiène de vie du prince et formation de la vertu 


Véronique Boudon-Millot 

De la thériaque pour le prince:
Marc Aurèle face à la maladie et aux empoisonnements



Symptômes physiques et politiques:
«imaginaire de la santé du prince»


Caroline Husquin

Corps du prince, réputation et postérité entre politique et pathologique:
l’exemple de Caligula 


Michel E. Fuchs

Phobies de Domitien 


Laure Chappuis Sandoz 

«Si bene ructauit…»:diagnostics d’un malaise social chez les satiristes impériaux 


Audrey Becker

La mauvaise santé de l’empereur et son illégitimité politique au début du iiie siècle. L’exemple de Caracalla 

Matthias Haake

‚Der kranke Mann am Tiber‘? Retrospektive Krankheits- und Gesundheitsdiskurse über Kaiser in der Krise des dritten Jahrhunderts bei paganen und christlichen Autoren des vierten Jahrhunderts – eine Gedankenskizze 


Jan B. Meister 

Physiognomische Ferndiagnosen:
Ernst Müllers Cäsaren-Porträts und ihre Rezeption in der Weimarer Zeit 


Anne Gangloff 

Conclusion 


*

Biobibliographies  

Indices 

Personnages historiques et mythologiques 

Divinités

Empereurs

Inscriptions 

Numismatique

Manuscrits

Passages cités