Collections : Accueil - HISTOIRE - Mémoires du Corps

CAROL Anne  

Un corps partagé. Agonie et démembrement de Léon Gambetta

2-84137-383-3 - Année : 2021 - 224 Pages - Non Disponible

A paraître le 18 mars 2021

COMMANDE


Le 31 décembre 1882, peu avant minuit, Léon Gambetta meurt. Le 2 janvier, le gouvernement envoie pas moins de treize médecins qui viennent procéder à l’autopsie du tribun. Si la tombe du «père de la république» est demeurée à Nice et son cœur transféré au Panthéon, on ne retrouva pas sa tête et c’est un corps mutilé qui est enterré. Le corps de Gambetta était déjà surexposé de son vivant: c’est le corps d’un tribun, soupçonné avant sa mort de tentations césaristes, un corps qui incarne à la fois la République (qu’il a fondée) et la nation (qu’il a défendue). Retracer les tribulations de ce corps permet de déplier les tensions dans le traitement du patient (choix des moyens thérapeutiques, gestion de la vérité), puis du cadavre (prélèvement de pièces anatomiques et/ou de reliques, culte familial des morts ou culte des grands hommes), et au-delà d’explorer les frontières entre corps privé et corps public.




Prologue: 1909

Introduction: Les multiples corps de Gambetta

Chapitre 1. La blessure: effervescence romanesque et arène politique
La blessure et la tentative de contrôle de l’information
L’inflation des rumeurs
Reprendre la main ?
« Cherchez la femme ! »

Chapitre 2. Le corps malade de la République
De la blessure à la maladie
Une vivisection médiatique et politique
Soigner Gambetta
Un patient ordinaire?

Chapitre 3. Construire une belle mort
Une belle mort? raconter l’agonie
Un beau mort? photographies, masques et portraits
L’embaumement: pour quoi faire?

Chapitre 4. Les enjeux de l’autopsie
Les acteurs et les spectateurs
Une autopsie politique?
Une autopsie disculpatoire?
Une autopsie scientifique?
Démembrement et récupération politique

Chapitre 5. Les funérailles: l’État ou la famille?

Chapitre 6. Faire parler le cadavre/ Gambetta revenant
Le cerveau
Lannelongue
L’exhumation

Chapitre 7. La vie post mortem des restes

Epilogue: Avatars: statues, moulages et toponymes