Collections : Accueil - RELIGION - Petite Atopia

BINET Etienne  

Remèdes souverains contre la peste et la mort soudaine - 1628

2-84137-067-4 - Année : 1998 - 128 Pages - 7.8 €
PCA n° 12
Edition présentée par Claude Louis-Combet


COMMANDE


La littérature vouée à l'évocation des grandes épidémies de peste, du xive au xviiie siècle, met ordinairement l'accent sur la détresse des populations frappées par ce fléau, contre lequel les ressources de la médecine s'avéraient totalement impuissantes. L'imagination de la peste a nourri non seulement l'angoisse des contemporains mais le pathos des artistes et des écrivains.

A l'opposé de toute littérature doloriste, cet opuscule d'Etienne Binet, composé en temps et lieu de ravages pestilentiels, veut éveiller l'esprit du lecteur au jeu de la grâce qui se trame dans les malheurs de l'époque. Un optimisme radical court à travers ces pages qu'inspirent quelques vérités élémentaires de la foi chrétienne. Dieu ne peut vouloir le mal. La peste, dans son implacabilité destructrice, doit être déchiffrée comme un signe, un message que le Ciel adresse à l'humanité afin de la remettre sur la voie véritable du salut.




Note sur l’auteur

Épître de l’imprimeur

  Chapitre I

Si la peste fait plus de mal que de bien

  Chapitre II

S’il y a plus de sauvés ou de damnés de ceux qui meurent de la peste

  Chapitre III

Pourquoi est-ce que Dieu envoie la peste aux hommes

  Chapitre IV

Remèdes excellents pour tuer la peste et faire qu‘elle ne puisse point faire mal à ceux -mêmes qui l’ont

  Chapitre V

Le moyen de n‘avoir point de peur quand la peste ravage tout

  Chapitre VI

Histoires étranges de grands personnages morts de peste et de malheurs

  Chapitre VII

Que les vertus ôtent toute la peur de la peste et rassurent le coeur

  Chapitre VIII

Les vraies dévotions durant le temps de peste et de morts soudaines

  Appendice

La meilleure des pestes possible